angle art contemporain Projet vidéo "Une minute"
Collège Marie Rivier (Bourg-St-Andéol)
Année scolaire 2006-2007
Collège Marie Rivier, Bourg-St-Andéol (07)



Angle Art Contemporain présente le projet vidéo "Une minute", soutenu par la DRAC Pédagogie Rhône-Alpes.
Professeur d’Arts Plastiques : Vincent Balay
Intervenante vidéo : Aude Exmelin
Projet récompensé par un 1er prix lors de la manifestation internationale art vidéo et nouveaux médias (17 mars 2007, Clermont-Ferrand).


ATELIERS « initiation aux techniques vidéo »

A l’adolescence, l’enfant est déjà depuis plusieurs années en contact avec l’image télé, vidéo ou numérisée. Il reçoit des tas d’informations, pas toujours intéressantes et n’apprend pas à les trier. Pour les comprendre, se les approprier, essayer de les maîtriser, une connaissance de l’audiovisuel s’impose. Il s’agit ici, d’une découverte semi autonome du médium vidéo à travers des scénettes d’exercices, pour mieux apprivoiser ces images et éveiller l’esprit / sens critique des élèves.
C’est une manière de transmettre un savoir (une technique) tout en mobilisant l’action des élèves autour de leur environnement.

OBJECTIF
- Cours théoriques. Faciliter la connaissance de l’audiovisuel (documentation), élargir la culture cinématographique (d’hier et d’aujourd’hui) et permettre d’accéder à l’image ; sa fabrication, son contenu, son sens.
- Acquisition des techniques de base (apprendre à maîtriser l’outil caméra et le logiciel de montage). Mise en relation du sonore et du visuel.
- Cours pratiques : Réalisation d’exercices autour de thèmes proposés. (les élèves montent des séquences et intégrent un fond musical.)
- Canaliser son inventivité (le clip, le film d’horreur et les effets spéciaux sont plébiscités.)

PROGRAMME
TECHNIQUE et MATÉRIEL
Quelques notions de base seront peut-être les bienvenues :

LES FORMATS
En usage scolaire normal, on choisira le numérique pour le tournage ; il existe maintenant des caméscopes numériques à des prix abordables (400 euros= 2500francs) dont la qualité n’a pas d’égal. Pour la diffusion, on choisira entre le numérique et le VHS (largeur de bande 13 mm). Chacun de ces formats est décliné en version améliorée : le S-VHS, et le numérique compressé offrant une qualité supérieure qui autorisera des copies de bonne qualité.

LES STANDARDS

SECAM, PAL et NTSC sont les 3 standards existant au monde, les 2 premiers étant européens (la France étant pratiquement le seul pays à utiliser le SECAM).
Pratiquement tous les téléviseurs et les magnétoscopes actuels (sont en PAL-SECAM ; certains disposent d’une entrée numérique. Attention, un téléviseur ou un magnétoscope uniquement SECAM ne lira qu’en noir et blanc des cassettes PAL.
Il faut donc bien savoir le type de matériel que l’on possède déjà, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Par exemple, un caméscope 8 mm ne fonctionne qu’en PAL.

Le plus important est sans doute d’avoir un ensemble homogène. On peut faire du très bon travail avec un matériel simple. Exemple d’équipement de base : un téléviseur , un ordinateur et un caméscope. Et puis, pour ceux qui deviendront " des pros", le montage numérique les fera accéder au nirvãna de la vidéo !

Ajoutons en post-scriptum la possibilité d’avoir un mini-écran LCD qui ajoute un grand confort d’utilisation par rapport au viseur et peut éviter un moniteur de contrôle pas toujours facile à transporter.

PRISE DE VUE
Nous apprenons à enregistrer. Des thèmes seront proposés.
La tâche sera définie, élaborée et réalisée en groupe.
Il faut que la proposition soit discutée par le groupe (ex : la classe) et acceptée par la grande majorité de ses membres et non être imposée de l’extérieur (le professeur). C’est un acte de recherche et d’intervention.

Elle implique une adhésion et une mobilisation du groupe (volonté, désirs, dynamique de travail). Le projet est une réalisation collective. 1= thème proposé et instauré ensemble 2= recherche/ élaboration en groupes 3= réalisation du projet vidéo (tournage, montage).

Les premiers essais sont intéressants à étudier : mauvais cadrage, plans trop longs, mais de toute façon, l’image est nette puisque tout est automatique.

VOCABULAIRE, NOTIONS
C’est à partir de l’étude de ces premières prises de vues que nous allons tenter d’améliorer le travail.
Quelques notions de base sont essentiellement du vocabulaire technique : plan, séquence, cadre, cadrer, cadrage, cadreur, plan général, plan moyen, plan américain, plan rapproché, gros plan, plan de détail, panoramique, travelling...Petit à petit, ces mots deviennent familiers.
Nous apprendrons à placer la caméra, à choisir l’angle le plus approprié (hauteur d’homme, plongée, contre-plongée, caméra subjective...), à raccorder le mieux possible (règle des 180 °, raccord dans l’axe, entrée/sortie de champ, champ/contrechamp...).
Restent des composants importants comme la lumière et le son.

Travail réalisé autour de la phrase :
"Si le soleil entre dans la maison, il entre un peu dans notre coeur."
Le Corbusier

 


» Lancer l'impression


www.angle-art.fr