"Portée des signes" installation, Musée des Ursulines, Mâcon 1999, Ruban adhésif, feuilles de roseau, genêt.

Portée des signes - détail 1,

Portée des signes - détail - 2,

* Mode diaporama : cliquer dans une image

Portée des signes

Les Portées des signes sont des installations réalisées avec du ruban adhésif et des végétaux disposés à même le mur.

L’adhésif sous tendu est collé uniquement sur les extrémités. Une bande tous les 25 cm construit sur le mur une portée régulière sur laquelle sont disposées des végétaux choisis pour leur graphisme : aiguilles de pins, feuilles de roseaux pliées, ajoncs, genêts.
Ces portées s’imposent par leur grandes dimensions : 10x6m à la Galerie Nationale Zacheta à Varsovie, 9x8m au centre national à Budapeste, ci contre 2,50x3m au Musée des Ursulines à Mâcon.

Texte de référence dans le catalogue franco polonais : "Les paradoxes du réel, la réalité des utopies" 2008

"... Les forces sont mobilisées pour tenter d’organiser un désordre (alignement), pour stabiliser ce qui est mouvant et fluide (fixation), tout en maintenant une certaine forme de précarité. Les bandes à peines soutenues, restent en suspension, dans l’espace, individualisé et autonome.(....)
Le point d’accroche de l’aiguille de pin sur le ruban est comme l’instant fixé qui soudain fige la trajectoire.
Au-delà et en deça le mouvement se poursuit. (...)
Claire Viallat

Estampe : Portées des signes, 1998 sérigraphies





Accès privé | Plan du site