angle art contemporain legende



ARCHIVES ACTIVES

S.GARRAUD, M. LANIER, S. LEHU, D.ORCIER, M. PAPAPIETRO, D. TALLAGRAND

12/12/2012 > 16/02/2013

Vernissage le samedi 8 décembre à 18h

L’association Angle art contemporain accueille dans son espace du 12 décembre 2012 au 16 février 2013 l’exposition Archives actives. Cet événement est l’occasion de marquer 30 ans de présence et d’intervention sur le territoire Tricastin.

L’exposition regroupe six artistes, membres actifs de l’association qui contribuent à la diffusion et à la transmission de l’art contemporain. Angle invite chacun à témoigner de la continuité de son travail et à « réactiver » les archives du passé dans un espace qui lui est propre.

Danièle ORCIER, artiste, a fondé l’association en 1983.
Par de longs moments d’observation et de contemplation du cycle de la nature, elle recherche la voie du milieu entre paysage et émotion où dessiner est une aventure sans cesse renouvelée.

Mathilde PAPAPIETRO, plasticienne, a participé à la fondation de l’association alors qu’elle était étudiante aux Beaux-Arts de Valence.
Elle expose une série d’estampes, seules traces de ses installations éphémères, dialoguant avec une intervention in-situ réalisée à partir de végétaux collectés sur le territoire de Clansayes.

Didier TALLAGRAND, artiste, participe activement au suivi des artistes dans leur expérimentation et leur production à Angle.
Il propose un ressaisissement d’un travail sur une île du Rhône déjà présentée à Angle en 2004, en regard avec des propositions plus récentes sur l’architecture pavillonnaire, des géographies mentales dans la ville de Lisbonne sur les pas de Fernando Pessoa et quelques maquettes de musée.

Stéphanie LEHU, artiste photographe et médiatrice culturelle à l’espace Angle art contemporain depuis 3 ans.
Portraits volés d’hommes solitaires ou corps torturé de l’hystérique, les deux séries photographiques de Stéphanie Lehu montrent des individus en proie à l’enfermement avec une fenêtre comme seule échappatoire.

Marine LANIER, artiste photographe accueillie en résidence Ecritures de lumière entre 2009 et 2011.
Elle présente un nouvel ensemble de photographies, La Vie dangereuse -l’espace littéraire est ici lié aux césures géographiques, la déliquescence du sauvage aux soubresauts de la mémoire.

Sylvie GARRAUD, plasticienne avec qui l’association collabore sur des projets pédagogiques depuis plus de 10 ans.
Elle présente une série d’enregistrements photographiques où le temps de pose laisse apparaître l’invisible : figure troublante, trace du geste de l’artiste.





Portfolio / Zoom

Sylvie GARRAUD, Prieuré de charrières, 2012 Sylvie GARRAUD, Prieuré de charrières, 2012 Danièle ORCIER, Le Juste milieu, dessins Mathilde PAPAPIETRO, estampes Mathilde PAPAPIETRO, estampes Stéphanie Lehu, La Belle indifférence, 2012 Stéphanie Lehu, Le Balcon, 2009 Didier TALLAGRAND, photographies Didier TALLAGRAND, photographies et maquette Marine LANIER, La Vie dangereuse, 2012 Marine LANIER, La Vie dangereuse, 2012 Danièle ORCIER, Le Juste milieu, dessins